Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 15:22
La Savoie, un élément de la construction européenne ou un colifichet du passé ?

La simplification de la carte des départements fait planer une grande menace sur la Savoie.

 
La création des grandes régions conjugué avec la volonté de supprimer le mille feuilles administratif, et la prise en compte des pôles métropolitains risque de faire disparaitre purement et simplement la Savoie.
 
Déjà la création de la grande région auvergne Rhône Alpes avait éloigné la possibilité de la création d'une petite région avec la fusion des deux départements de Savoie et de Haute Savoie.
 
Maintenant, la prise en compte des pôles métropolitains risquent tous simplement  de faire disparaitre la Savoie. Si l'Ain se retrouvera immanquablement liée à la métropole lyonnaise, la Savoie sera rattachée à celle de Grenoble et la Haute Savoie au nouveau pôle métropolitain genevois qui se construit sur la partie française du grand Genève.  
 
Pourtant, la création d'un pôle métropolitain autour de Genève est aussi l'occasion unique de créer une grande région Savoie cohérente culturellement et économiquement parlant qui ne soit pas simplement qu'une subdivision administrative en plus de la France  mais soit un élément indispensable de la construction européenne.
 
C'est aussi l'occasion de créer une entité qui soit plus qu'une circonscription dortoir de la république de Genève mais un moteur en y incluant tout un réseau de pôles économiques se stimulant entre eux. L'occasion de recréer une région qui soit porteuse et l'image de la culture européenne.
 
Mais ce choix, qui est un choix politique, entre le projet d'une Savoie porteuse d'espoir pour le futur ou sa disparition comme un vieux colifichet inutile sera en définitive le votre, celui de ses habitants. Ce choix se fera essentiellement à travers des arguments  économiques et culturels. La différence sera de prendre en compte l'espace français ou l'espace européen comme référence donc de valoriser l'un plutôt que l'autre.
La Savoie, un élément de la construction européenne ou un colifichet du passé ?

L'autre aspect à prendre en compte est la mutation indispensable de l'espace savoyard. Les seuls départements de la Savoie et de la haute Savoie ne sont plus, nous l'avons vu de résister à l'argumentation de l'optimisation territoriale autours des pôles métropolitains.

La Savoie doit se redéfinir comme un territoire cohérent culturellement et économiquement, un réseau logique de bassin de vie et surtout un ensemble de territoires répondant aux mêmes problématiques.

Si le territoire de la Savoie a évolué au gré des aléas géo-politiques de la maison de Savoie jusqu'en 1860, il doit encore évoluer pour répondre aux enjeux socio-économiques qui sont centrés autours du sillon-Alpin mais aussi de la dorsal Cluse de Nantua/ Faucigny. Le territoire de Savoie doit aussi répondre à des enjeux forts de transfrontaliarité, mais aussi à la volonté d'apporter l'Union européenne aux cantons romands.

L'entrée de Genève dans l'Union Européenne sera en effet l'enjeu de demain et peut être le gage de la survie de sa prospérité en tant que place financière comme jonction entre l'AELE et l'UE. La Savoie se doit d'être le passeport de Genève pour y entrer comme elle doit accompagner Genève pour devenir une ville majeur de l'UE.

 

https://www.lesechos.fr/politique-societe/regions/030409794987-la-simplification-de-la-carte-des-departements-sera-lancee-en-juillet-2098377.php#xtor=EPR-3-[envoi-ami

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com
commenter cet article

commentaires