Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 12:08

SAM_0024.JPG

Ils étaient 75 000 dans le val de Suse à Manifester contre le Lyon Turin mais aussi contre l'austérité qui ravage ce pays. Pour les opposants, c'est un projet coûteux, inutile et dommageable pour l'environnement (lien). En effet, quelle est la nécessité de construire une nouvelle voie transfrontalière ? Aucune, ni le trafic ni présent, ni le trafic futur le le justifie. D'autant plus que l'argument évoqué, mettre les camions sur les trains est loin d'être la politique actuelle. Le trafic fret est passé en moins de 10 ans d'environ 10 millions de tonnes à 2,4 millions de tonnes par an sur la ligne historique. Et cela pendant que le taux de pollutions dans les vallées alpines ne cessait de grimper!

 

Suite à la privatisation du transport Fret par RFF, peu de structures ont voulu reprendre un marché qui n'était pas très rentable. La SNCF, elle même s'est reconvertie dans le routier en achetant GEODIS (bourget-montreuil) et en devenant le premier transporteur routier de France.

 

De même, il n'a jamais été évoqué le financement de fonctionnement pour les tunnels du Fréjus et du Mont Blanc si il n'y a plus les péages des camions (rappelons que le péage des camions vers l'Italie est leur principal source de revenus).

 

Enfin rappelons que la ligne historique d'Ambérieu à Modane à été remise au Gabarit B1, c'est à dire que des travaux ont été fait pour qu'il soit mise au norme pour le transport ferroutage et fret. Pour mémoire le pont de Culoz sur le Rhône qui vient d'être reconstruit.

 

La ligne TGV Lyon-Chambéry -Turin quant à elle, si elle améliorera le temps de parcours entre Lyon, Chambéry et Turin, videra la ligne historique de ses trains corails et TER. Et la désserte des petites gares comme on a pu l'observer dans toute la France deviendra problématique. Le Bas Bugey risque de se ré-enclaver et  de perdre des emplois. (lien). Remettre le fret sur les rails permettra de créer plusieurs emplois de maintenance sur Culoz. Mais pour cela, il est nécessaire d'investir pour protéger les habitants d'Ambérieu, Saint Rambert et Culoz contre les nuisances que provoquent le bruit des trains. Ainsi, on pourra diminuer la part du routier dans les vallées alpines sans avoir besoin de nouvelles infrastructures.

 

N'oublions pas que le Lyon Turin n'a qu'un objectif. C'est de multiplier par 2 ou par 3 le trafic dans les alpes. Trafics souvent inutiles et ouvrant la porte à des délocalisations. C'est par exemple le cas de la tomate qui est produite en espagne, lavée en Hollande et mise en boite en sicile pour revenir en france  pour être vendue. Cela n'est plus possible, Relocalisons notre économie!

 

Cette manifestation a mis en relief les coûts exorbitants pour une infrastructure inutile dont le but est uniquement de subventionner le privé et l'austérité qu'on nous impose. C'est pourquoi EELV est allé manifesté le 29 février à Chambéry contre l'austérité. Et par solidarité avec ce qui se passe en Italie et en Grèce, j'ai manifesté avec le drapeau des verts italiens. 

 

no-tav-0791_5681.JPG

 Angelo Bonelli, secrétaire national des "i verdi", les verts italiens

 no-tav-0761_5651.JPG

 Marche de Bussoleno à Suse avec les no tav et les verdi

 

  SAM_0038.JPG

  manifestation inter syndicale à Chambéry, le 29 février

ainsi que la photo du haut.

SAM_0025.JPG

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article

commentaires