Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 14:26

 

logo2RBJ.jpgle 08, 02, 2012, avec une personne du collectif 38 contre les gaz de schiste, nous avons  tenu à Belley une réunion d'information contre la menace de la recherche et de  l'exploitation des hydrocarbures liquides ou gazeux conventionnels ou non -conventionnels.

 

la raréfaction du pétrole et le fait qu'on soit proche du pic de hubbert, fait que les petits gisements et les gisements non conventionnels (sables bitumineux et gaz ou huiles de schiste) deviennent rentables dû au fait que le pétrole est et deviendra de plus en plus cher.

 

Nous voyons que la zone du Bas Bugey est divisée en 2 . Le permis des moussières qui est permis de recherche conventionel et qui s'étend sur une grande parti du bugey mais aussi sur les communes savoyardes de lucey, chanaz et st pierre de curtille. Ausud de belley,la zone se partage en plusieurs permis non conventionels (lyon -annecy, blye)qui englobent plusieurs départements dont la Savoie et l'isère. (lien : stop gaz de schiste rhône alpes nord)

 

Pour les permis non conventionnels, les dangers proviennent de la fracturation hydraulique qui n'est pas interdite pour la recherche. Pour les permis conventionnels, le danger est surtout la pollution des eaux souterraines. En effet, un forage ne sera jamais étanche dans une roche karstique. Le bugey fait partie du Jura et est composé comme les préalpes de roches calcaires donc karstiques (fissures, gouffres, etc)

 

si face à la pression populaire le code minier la fracturation est interdite pour l'exploitation, de l'autre coté, il s'est assoupli pour les entreprises.

 

- Le nouveau code minier indique que les documents de prospections sont non communicables au public pendant 20ans

 

- Il propose des prolongations des autorisations de recherche pendant 20ans sans mise en concurrence (2 renouvellement de 5 ans en plus des 5 ans)

- Il ne fait référence à aucune sanction en cas de dommage à l’environnement ou de non respect des autorisations administratives lors de l’exploration.

 - le passage de la recherche à l'exploitation est simplifié

 

 

Face à la demande de l'instruction des permis de recherche dont blye et lyon annecy, qui concerne le sud du bugey et la savoie (aix les bains), la région est menacée.

 

communiqué de presse du 1er février :

 

 

Le gouvernement a demandé la semaine dernière l’accélération de l’instruction des demandes de permis de recherche d’hydrocarbure liquide ou gazeux de Blyes, Gex Sud, Montfalcon et Lyon – Annecy. Quoi que disent les autorités, il s’agit bien là de nouveaux permis de pétrole et gaz non conventionnel qui vont être accordés sur notre territoire.

 

PLUS DE LA MOITIÉ DE LA RÉGION RHÔNE-ALPES MENACÉE


Les services de l’Etat ont reçu ordre de rouvrir l’instruction des permis qui avait été interrompue par la forte mobilisation citoyenne de l’année dernière. Ils disposent d’un délai d’à peu près un mois pour répondre. Après quoi les permis pourront être signés par le Ministère que l’avis des services soit favorable ou non.
La délivrance de ces nouveaux permis porterait à 8 le nombre de permis de recherche en Rhône-Alpes avec les permis accordés de Gex, Moussières et Lons le Saulnier et le permis en cours d’instruction de Montélimar Extension.

 

 

pour contrer cette menace, il est prévue une manifestation le 11 février 2012 à st julien en genevois et la constitution d'un comité local contre les forages d'hydrocarbures liquides ou gazeux bugey sud-savoie

stopforagesbugeysud@yahoo.fr

 

un co-voiturage est prévu le 11 - 02 devant bugey coté ferme à 8 h pour ceux qui veulent assister aux conférences, et à 12 h pour ceux qui veulent que participer au cortège.

 

gaz-de-schiste-0369_5267.JPG

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans environnement
commenter cet article

commentaires