Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 11:12

EELV-01_petit.jpgAprès les cantonales de 2011 où je m'était engagé en tant que candidat pour le canton de Seyssel, je me réengage pour ces prochaines législatives de juin 2012 en tant que suppléant aux côtés de Christine Franquet dans la 3e circonscription de l'Ain.

Ce choix a été fait pour donner une chance à la gauche de remporter ces élections. En effet, la seule candidate de gauche à être dans le pays de Gex est Christine Franquet qui est aussi 1ère adjointe de Ferney Voltaire : http://christinefranquet.eelv-legislatives.fr/.

L'enjeu de cette élection se fera dans le pays de Gex qui totalise les 2/3 des électeurs. Le 1/3 restant se partage entre les cantons de Seyssel, Belley et Bellegarde.  Les problèmatiques vont être des problèmatiques transfrontalières avec le canton de Genève. EELV n'a pas une vision jacobiniste de l'état et est à même de repondre aux attentes des Gessiens plus axés sur Genève que sur Paris.

 

D'autre part, après une première crise en 2008/09 qui a montré les fragilités du système, je ne crois ni au retour de la croissance prônée par l'UMP et le PS, ni au méthodes des uns et des autres pour relever la tête économiquement que ce soit l'austérité de l'UMP  ou le keynesianisme du PS.

Nous sommes en crise économiquement mais aussi écologiquement. Les ressources se faisant de plus en plus rares, il faut sortir  de ce double paradoxe où il faut vendre donc produire de plus en plus pour avoir une croissance mais trouver des matières premières est de plus en plus difficile : les stocks sont bientôt épuisés.

 

En prenant un peu de recul, nous nous apercevons que nous n'avons jamais été aussi riche que maintenant. La productivité n'a jamais été aussi haute (elle a doublé en 30 ans). Est ce que nos conditions de vie se sont améliorées? Cela devrait être le cas. Pourtant, nous sommes dans une phase descendante. L'espérance de vie qui était en constante progression diminue. Le nombre de cancers et de maladies dûs à la malbouffe a explosé. Chaque famille est touchée. Le bonheur même est devenu une denrée rare : il suffit de constater le nombre de suicide, et la consommation d'anxiolytique en constante augmentation.

 

Notre futur, si il est  conditionné par une croissance est condamné. Prisonnier de leurs dogmes, les politiques alterneront entre des phases keynesiennes, à faire des travaux qui ne servent à rien, et des phases d'austérités de plus en plus dures. Avec comme facteur commun une répression policière de plus en plus dure, en réponse  à la difficulté de vivre.

 

Mon engagement politique est donc de proposer des solutions qui feront que vous, puis vos enfants, nous puissions ensemble construire à partir d'aujourd'hui le monde de demain et d'affronter sereinement les défis des générations futures.

  DSC 0328

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article

commentaires