Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 17:12
no-tav-0054_2161.JPGla crise de la dette est un des problèmes majeurs de ce pays. Elle est due au fait que les états  ne peuvent plus emprunter à leurs banques centrales mais à des banques privés à des taux plus élevés que celui de l'inflation. Ces banques privées par contre, pour pouvoir prêter de l'argent, l'empruntent aux banques centrales au taux de l'inflation (c'est à dire à pratiquement rien).
 
La difficulté est que les états ont du mal à rembourser les emprunts, grossis de ce fait par des intérêts dont le taux devient plus important à mesure que les états sont en difficultés.
 
Les causes invoquées pour l'endettement sont pour la droite les dépenses de fonctionnement (retenons l'idée que le rôle de l'état pour la droite n'est d'assurer que des fonctions régaliennes), pour la gauche le faible poid des impots et le nombre de niches qui permettent à beaucoup d'échapper à l'impôt.
 
Cependant, un paramètre manque : c'est celui des dépenses inutiles d' investissements ou pour être plus claire celui du financement des grands projets inutiles (souvent des infrastructures) 
 
La liste est longue et tous ces projets sont financés par de "l'argent publique" ou par des PPP(partenariat publique privé) qui sont en réalité une manière d'augmenter les gains pour les multinationales du BTP ou du VRD.
 
Je cite dans le désordre : le Lyon Turin, projet inutile : la voie historique vient d 'être remise à neuf et tout peut passer dessus y compris pour le futur. Ce projet qui devait couter 12 milliards d'euro est estimé aujourd'hui à 25 sans les intérets. Certains ont fait des simulations à 50-60 milliards d'euro et un endettement infini.
 
 
Les jeux olympiques que les locaux ont réussit à faire capoter (jo 2018 annecy) : économie plus de 10 milliards d'euros au bas mot. Donc il faut penser à ce qu'on paie actuellement pour les JO passé.
 
 
Les différents aéroports dont celui de notre dame des landes.(des dizaines de milliards d'euros par aéroport)
 
La construction des routes et autoroutes : ce sont des milliers de chantiers à quelques millions d'euros pour la gloire du BTP et du VRD.
 
L'expansion immobilière : tous les réseaux et voiries sont pris en charges par la collectivité public pour l'investissement et l'entretien..
 
 
Les infrastructures sportives: la "rénovation des stades coutera plus d'un milliards d'euros au contribuable"(ce n'est que le foot) sans compter toutes les subventions.
 
 
Les LGVqui sont un gouffre financier, et assèchent l'économie des petites et moyennes villes.
 
La construction des centrales nucléaires et surtout de l'EPR qui bat tous les records et fait de l'électricité nucléaire, une des énergie les plus cher du monde.
 
La course à l'armement, etc...
 
 
Quand au sort de la dette : faisons un peu de l'histoire de france (et de l'europe), voici quelques exemples :
 
philippe le belrésout sa crise de la dette : il arrête son créancier, le met sur le bucher et lui pique tous son argent. Évidemment il ne remboursa rien, ni lui ni ses descendants.(c'est les templiers son créancier)
 
 
Charles VII(celui de jeanne d'arc et gagnant des anglais -un héros donc) : il arrête son créancier, le condamne à mort et lui pique tous son argent. Évidemment, il ne remboursa rien, ni lui, ni ses descendants.(Jacques Coeur est le créancier)
 
 
Pour l'europe, Charles quint, pour se faire élire empereur, a eu besoin d'argent, de beaucoup d'argent. Il l'emprunta à l'homme le plus riche du monde, Fugger. Ce dernier ne revit jamais son argent, ni ses descendants. pourtant, les habsbourg ont régné jusqu'en 1918. Et Charles quint, puis son successeur ont eu l'or des incas(il aurait pu le rembourser).
 
 
Je passe sous silence, tous les autres faits que je vous invite à rechercher dans l'histoire.
Ah, j'allais oublier, un exemple contemporain : les emprunts russes.

 

 

 

no-tav 0140 2502

forum des projets inutiles à Bussoleno, été 2011 (en Italie)

 

 

no-tav-0208_2570.JPGune plénière pendant le forum au lycée de Bussoleno.

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 12:08

SAM_0024.JPG

Ils étaient 75 000 dans le val de Suse à Manifester contre le Lyon Turin mais aussi contre l'austérité qui ravage ce pays. Pour les opposants, c'est un projet coûteux, inutile et dommageable pour l'environnement (lien). En effet, quelle est la nécessité de construire une nouvelle voie transfrontalière ? Aucune, ni le trafic ni présent, ni le trafic futur le le justifie. D'autant plus que l'argument évoqué, mettre les camions sur les trains est loin d'être la politique actuelle. Le trafic fret est passé en moins de 10 ans d'environ 10 millions de tonnes à 2,4 millions de tonnes par an sur la ligne historique. Et cela pendant que le taux de pollutions dans les vallées alpines ne cessait de grimper!

 

Suite à la privatisation du transport Fret par RFF, peu de structures ont voulu reprendre un marché qui n'était pas très rentable. La SNCF, elle même s'est reconvertie dans le routier en achetant GEODIS (bourget-montreuil) et en devenant le premier transporteur routier de France.

 

De même, il n'a jamais été évoqué le financement de fonctionnement pour les tunnels du Fréjus et du Mont Blanc si il n'y a plus les péages des camions (rappelons que le péage des camions vers l'Italie est leur principal source de revenus).

 

Enfin rappelons que la ligne historique d'Ambérieu à Modane à été remise au Gabarit B1, c'est à dire que des travaux ont été fait pour qu'il soit mise au norme pour le transport ferroutage et fret. Pour mémoire le pont de Culoz sur le Rhône qui vient d'être reconstruit.

 

La ligne TGV Lyon-Chambéry -Turin quant à elle, si elle améliorera le temps de parcours entre Lyon, Chambéry et Turin, videra la ligne historique de ses trains corails et TER. Et la désserte des petites gares comme on a pu l'observer dans toute la France deviendra problématique. Le Bas Bugey risque de se ré-enclaver et  de perdre des emplois. (lien). Remettre le fret sur les rails permettra de créer plusieurs emplois de maintenance sur Culoz. Mais pour cela, il est nécessaire d'investir pour protéger les habitants d'Ambérieu, Saint Rambert et Culoz contre les nuisances que provoquent le bruit des trains. Ainsi, on pourra diminuer la part du routier dans les vallées alpines sans avoir besoin de nouvelles infrastructures.

 

N'oublions pas que le Lyon Turin n'a qu'un objectif. C'est de multiplier par 2 ou par 3 le trafic dans les alpes. Trafics souvent inutiles et ouvrant la porte à des délocalisations. C'est par exemple le cas de la tomate qui est produite en espagne, lavée en Hollande et mise en boite en sicile pour revenir en france  pour être vendue. Cela n'est plus possible, Relocalisons notre économie!

 

Cette manifestation a mis en relief les coûts exorbitants pour une infrastructure inutile dont le but est uniquement de subventionner le privé et l'austérité qu'on nous impose. C'est pourquoi EELV est allé manifesté le 29 février à Chambéry contre l'austérité. Et par solidarité avec ce qui se passe en Italie et en Grèce, j'ai manifesté avec le drapeau des verts italiens. 

 

no-tav-0791_5681.JPG

 Angelo Bonelli, secrétaire national des "i verdi", les verts italiens

 no-tav-0761_5651.JPG

 Marche de Bussoleno à Suse avec les no tav et les verdi

 

  SAM_0038.JPG

  manifestation inter syndicale à Chambéry, le 29 février

ainsi que la photo du haut.

SAM_0025.JPG

 

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 14:01

le 22 avril, mon choix se portera sur Eva Joly.

 

Elle représente les valeurs que je défends et incarne la VIe république plus fédéraliste, plus régionaliste et plus démocratique.

 

Notre combat pour l'environnement est non seulement nécessaire mais devient de plus en plus urgent. Il conditionne la question de l'énergie qui sera  un  des enjeux majeurs pour la prochaine décennie. Question qui si on ne fait rien aggravera encore le fossé des inégalités.

L'écologie ne se limite pas à quelques panneaux solaires ou trouvailles technologiques sensés faire disparaître l'empreinte de l'homme sur la nature mais est bien plus que cela,

c'est la remise en cause du fonctionnement de notre société de surproduction mais aussi de surconsommation.C'est la reprise du politique sur les lobbies économiques, c'est vouloir redonner du sens à la vie.

 

Car l'actualité, malheureusement, nous donne raison sur les conséquences de toutes les politiques qui ont été appliquées avant.

 

Quelques exemples, l'augmentation des cancers d'abord, qui est l'épidémie la plus grave que la terre n'a jamais eu, et qui est en constante augmentation ; l'espérance de vie, alors en augmentation, commence à baisser dans les pays riches. Économiquement aussi, les cadeaux faits aux lobbies et la politique de grands travaux inutiles est une des grandes causes de l'endettement de l'état. A côté,  la part du social  si souvent mise en avant par ceux qui veulent combattre la dette public est très faible. Ce qui est un scandal car on voit qu'une société moins inégale est à notre porté. 

 

L'exemple des jeux olympiques d'Annecy 2018 est flagrant:  les gains économiques étaient l'argument principal  des promoteurs de ces jeux (idée suivie et promue par la majorité de la classe politique française). Europe écologie les verts étaient les seul a dire que ce serait un gouffre financier (lien). Dernièrement, Monti, président du conseil italien, pourtant ni de gauche, ni décroissant, a obligé l'italie à abandonner la candidature des jeux pour ne pas encore alourdir la dette, tant les investissements sont colossaux pour peu de retour.(lien) +  http://ain.eelv.fr/communique-de-presse-deelv-belley-bugey-sud-15-02-2012/

 

Je ne m'apesantirai pas et je vous laisse apprécier ce discours de Cécile Dufflot qui complète mon texte :

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 00:07

CAMPAGNES pour un

« AUDIT CITOYEN DE LA DETTE » et

« POUR UN POLE PUBLIC FINANCIER AU SERVICE DES DROITS ! »

 

Les États Généraux du Service Public sont un collectif d’organisations engagées par des textes communs et seulement par ces textes. C’est pourquoi ils ne signent pas les textes d’autres collectifs aussi intéressants et proches soient-ils.

Par contre conformément à leur « Pacte d’Orly » ils se retrouvent sans problème dans les différentes campagnes qui correspondent à leurs objectifs. De fait les militant-es des uns sont souvent les militant-es des autres. C’est pourquoi nous attirons l’attention de tous les collectifs locaux sur deux campagnes auxquelles nous vous invitons à participer – voire même à les initier si ce n’est pas le cas dans votre territoire -. Fidèles à notre préoccupation première « CONVERGER » !

La campagne « pour un audit citoyen de la dette publique »lancée à l’initiative d’ATTAC et COPERNIC. Campagne d’éducation populaire sur un thème qui est évidemment vital pour le Service Public :

Tout sur cette campagne à http://www.audit-citoyen.org/

Ci-joint la mettre N°1 du collectif national avec plein de liens et notamment les collectifs locaux existants.

La campagne « Pour un pôle financier public en faveur des droits »lancée pour l'essentiel par les organisations syndicales des principaux établissements bancaires publics et semi-publics :

Tout sur cette campagne à http://pourunpolepublicfinancier.org/

Ci-joint la lettre aux candidat-es et le courrier d’accompagnement.

Nous vous appelons dans le cadre du mois de mars 2012 LE PRINTEMPS DU SERVICE PUBLIC à populariser et soutenir activement ces initiatives qui nous permettent de faire le lien avec notre campagne pour le SP.

Et n’oubliez pas :

· 03 mars à Clermont Ferrand manifestation pour le Rail (lien)

· 14 au 17 mars à Marseille le FAME (forum alternatif mondial de l’Eau)

· 24 mars à Aubagne 18° Rencontre de la Coordination Nationale Santé

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 23:16

belley-0262_5160.JPGAlors qu'on a jamais étét aussi riche, la dette de l'état sert de prétexte à des plans d'austérités de plus en plus durs. Le plan de communication marche si bien que personne ne conteste plus "la nécéssité à l'austérité".

De l'idée à la réalité, tous le service publique en fait les frais.

 

Ce jeudi 2 février 2012, les organisations syndicales départementales CGT, -Educ'action, SE-UNSA, SGEN, CFDT et SNUipp-FSU ont appelé les enseignants des écoles à une journée de grève et de rassemblements décentralisés pour l'avenir de l'école : cette journée constitue un premier temps fort dans notre département.

 

A la rentrée 2012, 11 postes d'enseignants seront purement et simplement supprimés dans les écoles primaires, alors que le recteur, lui-même, annonce que les écoles devront scolariser 785 élèves supplémentaires. Ces nouvelles coupes claires sont inacceptables.

 

Les organisation syndicales demandent la suspension des 11 suppressions de postes pour le département de l'Ain.

 

En ce début d'années 2012, les organisations syndicales appellent à la mobilisation générale.

 

C'est pourquoi Europe écologie les verts sont allés soutenir la mobilisation.

 

belley-0261_5159.JPG

 A la mobilisation EELV avec le maire de Belley devant la mairie puis devant la sous préfecture

 

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 11:39

busso4.JPGPierre Rabhi sera à Belley le 29 septembre prochain, invité par  Bugey coté ferme et les marais du Lavour et les J'art d'Ain partagés (lien).

 

Sa venue nous permet d'avoir une reflexion sur notre mode de consommation, et sur ses conséquences sur la planète.

 

  Est ce que la surconsommation nous rend heureux ?

 

selon lui :

 

"sitôt après avoir satisfait aux nécessités de base, indexées sur le niveau élémentaire de survie - nourriture, eau potable, abri, vêtements, soins pour tous -, et qui sont loin d'être couvertes sur la planète, on passe dans le domaine du superflu et de l'accumulation sans équité ni limites."

 

Ce qui mène à penser que la surconsommation est source d'inégalité et de spoliation du bien commun.

 

"il y a usurpation car les biens venus de la terre, qui sont encore abondants, sont dédiés à tous les êtres vivants qu'elle héberge et non à ceux qui, par le pouvoir politique, la loi du marché, les finances ou les armes, s'en attribuent la légitimité. Un tel hold up..."

 

tiré du livre, vers la sobriété heureuse de Pierre Rabhi.

lien vers son blog : lien.

 

 

 

jartdainlogo1.jpg

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 13:17

Vu la dégradation des conditions de vie des gens les plus modestes alors qu'on assiste à une croissance du PIB me parait intolérable. Les conditions pour créer une telle inégalité sont la disparition progressive des protections sociales et salariales qui entrainent une baisse des salaires, des retraites, de l'allocation chômage et maladie. toutes ces mesures rendent plus fragile une grande partie de la population et favorise son exclusion.

 

La croissance de la dette publique, dû au manque de recette fiscale, est aussi le fait de dépense pharaoniquedans des infrastructures et des projets inutiles dont le seul but est de rémunérer des organismes privés avec de l'argent publique.

Nous pouvons citer comme exemple le Lyon Turin, l'aéroport notre dame des Landes, la ligne TGV de Bayonne, celle de Poitier. La liste n'est pas exhaustive. Ces projets sont la parti émergé de l'iceberg des projets et infrastructures inutiles.

 

Outre l'aspect financier, il convient de citer la destruction des écosystèmes et la pollution qui sont une source d'accroissement d'inégalité.

 

C'est pourquoi je soutient l'appel à la grève générale et à la manifestation du 6 septembre 2011 à Turin piazza Castello

 

manifestation soutenu par tous les syndicats italiens. Solidarité!

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 15:22

eelv-0432_2794.JPGDans le cadre de la nouvelle commission sport qui est entrain de se mettre en place au sein Europe écologie les verts, et sportif

je suis allé à l'exposition "sport et culture" ce samedi 3 septembre à Ambérieu en Bugey.

 

Le sujet d'allier le sport et la culture me semble intéressant d'autant plus qu'il y avait nos amis du château des Allymes. En effet, quoi que de plus approprié pour aller visiter les châteaux qui ont servis pendant la guerre entre la Savoie et la Dauphiné que la marche à pied? Le château de Luisandre se trouve à moins de 30 minutes à pied des Allymes.

 

Rallier la commission sport d'EELV a été pour moi un impératif.En effet,dans nos régions de montagne, le sport occupe une place importante dans l'économie. La mise en place d'infrastructures liées à sa pratique a boulversé une grande partie du paysage montagnard ainsi que de l'activité économique.

 

Malheureusement, à l'heure du réchauffement climatique, on peut s'interroger sur la durabilité d'une telle activité. Je parle évidemment de la mono-activité du ski en hivers.

 

Nous avons vu se développer depuis quelques temps d'autres activités sportives en alternatives au ski apportant un tourisme doux, plus en harmonie et avec la mise en place de moins d'infrastructures que le ski comme la randonnée, le canyoning, etc..

 

Cependant, le ski reste le moteur de l'industrie en montagne dans le fait qu'il "booste" l'immobilier. On ne sait plus où construire tellement la demande dû à la spéculation est importante. Ce qui entraine une dégradation du paysage dû au mitage et un impacte écologique très négatif.

 

eelv-0422_2784.JPG

 

L'apport sur l'emploi et  les bénéfices externes demeure limité sur le local (la main d'oeuvre saisonnière sans qualification est très mal payée et vit dans des conditions déplorables ; et je ne parle pas de la main d'oeuvre extra européenne qui travaille dans le bâtiment qui se trouve à travailler dans des conditions effroyables et sous payées et de ce fait en concurrence directe avec la main d'oeuvre locale qui se voit privée d'emploi mais aussi voit son environnement se détruire).

 

La spéculation a comme effet indirecte, la hausse des prix de l'immobilier. Les locaux de modestes conditions ont de plus en plus de mal à se loger.

 

Tous cela semble loin du sport...mais  est la conséquence directe de certains choix qui ont été fait pour le profit de quelques uns. C'est pourquoi le sport doit avoir sa place dans EELV. J'ai proposé une sous commission Alpes/Jura pour traiter spécifiquement des sujets que j'ai évoqué plus haut qui fait suite à la réflexion menée par les opposants à la candidature d'Annecy 2018 pour les jeux olympiques d'hivers.(voir article du progrès)

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 16:32

no-tav-0198_2560.JPG

Après être allé parler des "no tav" du Val de Suse dans le forum des résistances en Chartreuse (lien), je suis allé dans le val de Suse participer au forum tématique contre les grands projets inutiles.

 

no-tav-0032_2394.JPG

 présentation du mouvement"no tav" en Chartreuse.

 

Plusieurs pays étaient représentés avec différentes luttes. J'ai ainsi pu revoir les opposants à l'aéroport notre dame des landes et découvrir les anti LGV du pays Basque.

 

no-tav-0132_2494.JPG

 avec Paolo Prieri et la délégation Basque anti LGV

 

J'ai  aussi discuté avec Paul Murphy, député européen du parti socialiste irlandais (le parti socialiste irlandais est l'équivalent du parti de gauche et le NPA en irlande).Celui-ci a profité de son séjour dans le val Susa pour visiter le site de la Maddalena (Madeleine) à Chiomonte. On lui a refusé l'entrée sous prétexte de sécurité. Avec 2000 policiers et militaires à l'interieur du fortin comment être en insécurité ! (lien)

 

no-tav-0140_2502.JPG

 photo de groupe au forum

 

Les sujets des conférences débats étaient très enrichissants. de part la qualité des intervenants et du débat.

nous pouvons rappeler quelques sujets qui peuvent se résumer à : quelle démocratie écologique pour un monde durable et équitable ? Les grands projets sont de nos jours des freins à la démocratie et au bien être des peuples. Dans un monde aux ressources limités nous ne pouvons pas esperer une croissance illimitée. Aujourd'hui, ces grands projets sont insérés dans un système néo capitaliste dont la croissance voulue se fait au détriment du bien commun. Un des problème qui en découle est une consommation du territoire incroyable ; gaspillage qui se fait au détriment des zones cultivés et naturels.

 

Ce qu'il faut retenir, c'est qu'outre les dégats occasionnés sur notre écosystème, les grands projets contribuent au creusement de la dette publique de façon spectaculaire. En parallèle, on fait peser le surpoid de cette dette en réduisant le social de manière alarmante.

 

Comment ne pas mettre en parallèle le gaspillage déjà effectué pour le Lyon Turin (environ 1 milliard d'euro), celui de la candidature d'Annecy (30 millions d'euro) et la manque d'argent pour reconstruire les hôpitaux de Belley, St Jean de Maurienne, Avigliana ; le manque d'argent pour les écoles (toit qui s'est effondré sur des élèves en 2008 à Rivoli) .

lien : http://www.11-12-2010.eu/FRA/

         http://notav-savoie.over-blog.com/

 

no-tav-0352_2714.JPG

 la déléguation stuttgart 21 n'a pas pu entrer dans le fortin

 

no-tav-0354_2716.JPG

dispositif militaire impressionnant payé par moitié par la France!

voilà comment ils creusent la dette!

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 23:31

Ma participation au journées d'été EELV m'a permis de faire avancer le dossier sur le Lyon Turin pour en démontrer son inutilité notamment pendant la réunion de la commission des transports où j'ai pu évoquer les arguments du professeur A. Tartaglia de l'université de Turin.

J'ai pu rencontrer dans ce contexte Monica Frassoni co-présidente des verts européens, i verdi, et ancienne député européene à qui j'ai apporté tout mon soutien et qui m'a assuré du sien pour mon combat dans le collectif "stop Bugey" pour arrêter la centrale nucléaire plus que vétuste de St Vulbas.

Monica a été invitée lors de ces journées d'été, à s'exprimer au sujet de sa lutte et de sa victoire contre le nucléaire en Italie dans la plénière contre le nucléaire

 

eelv-0132_2352.JPG monica frassoni dans la plénière contre le nucléaire avec Antonio Rodgers

député suisse au conseil national à Berne.

 

Ces journées m'ont permis d'élaborer la possibilité de créer un atelier sur l'avenir économique de la montagne en collaboration avec Claude Comet (conseillère régionale) et Noel Communod (conseiller régional) ainsi qu'un atelier sur le sport en Savoie et en montagne (dans suite à ma réflexion sur les jeux olympiques de 2018). 

 

Ca a été une occasion de voir Eva Joly et de voir en elle la présidente de notre future 6e république.Dans ce cadre, Jean Vincent Placé a réaffirmé la volonté de créer une république fédérale plus démocratique  

 

 

 

EELV-journAces-d-ActAc-2011.JPG

 eelv de l'ain

 

 

eelv-0134_2354.JPG

 plénière archi pleine malgré la chaleur dans le gymnase!

 

eelv-0143_2363.JPG

pique nique sympa avec eelv Rhône Alpes

 

 

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article