Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 11:57

Le canton de seyssel possède une multitude de châteaux et maisons fortes en plus ou moins bon états. Il est intéressant de noter que trois de ces châteaux peuvent être considérés comme des sites majeurs pour la castellologie.

 

tout d'abord le château du chatel ou de cules :

 

Situé sur un éperon dominant le Rhône, il ne reste rien de ce château sauf quelques marches d'escalier. le site ainsi que le hameau en contrebas dit du chatel d'en haut mériterait une fouille archéologique approfondie. Ce château est interessant car il est cité par Cabaret dans sa chronique de Savoie. il est le point de départ de la légende de Bérold quand celui-ci arrive en Savoie (après être parti d'allemagne). Cela pose la question de l'origine de la maison de Savoie. Laurent Ripart a mis en lumière l'origine de la maison de Savoie comme étant Belleysane. Le canton de seyssel se situe dans le périmètre dans lequel humbert aux blanches mains a promis de faire respecter "la paix de dieux" donc un territoir à l'intérieur duquel il avait une certaine influence  et que l'on peut prendre comme base de départ de l'expansion savoyarde.

 

Le château de Dorche :

 

montagne 0098Château est situé à l'extrême pointe du périmètre de la " paix de dieu". Il représente un type ultime et très élaboré du château romand savoyard. Étudié par Mr Demotz, celui-ci se présente comme une succession de plates forme. Le point le plus haut, correspond au donjon avec une tour maîtresse de 25 m de haut élément le plus visible du château. Dans le donjon, se trouvait aussi l'aula et des celliers. Il en reste quelques ruines.

Après un fossé, la deuxième plate-forme correspond à la basse cour. elle était aussi entourée d'une courtine.

Autre élément défensif, le bourg qui se situe dans la plate forme la plus basse. Il ne reste plus qu'un champs. Il serait intéressant de faire des fouilles à cet endroit pour avoir une idée de l'habitat  au 11e et 12e siècle. Ce bourg était aussi entouré d'une enceinte. Plusieurs questions se posent : y avait il une chapelle ou une église, une ou des maisons fortes dans le bourg?

Il est à noter que l'on peut voir les ruines d'une tour ou d'une maison forte sur le chemin qui mène du château au rhone sur l'ancienne route de Seyssel à Dorche. Elle devait protèger le château du coté du Rhone.

 

Le château de la rochette à Anglefort :

 

C'est une maison forte qui a été construite au 13e siècle par la famille CADOT et agrandi jusqu'au 16e siècle pour ressembler à une véritable forteresse. Ce site est intéressant car il montre l'évolution des maisons fortes savoyardes du 13e au 16e siècle.

 

Le canton de Seyssel est riche en vestige mais aussi en interrogation : on peut rajouter par exemple le site de Seyssel avec le site de son ancien château. on peut se demander son role et surtout celui de la famille homonyme quand on sait qu'ils deviendront une des familles vassales majeurs de la maison de Savoie.

 

bibliographie :

 

pré inventaire du canton de seyssel

chateaux forts de Savoie numéro spécial SSHA mars 1982 andré Perret et Bernard Demotz

Défendre la bresse et le Bugey de Alain Kersuzan édition PUL

Les comptes de la chatellenie de Lompnes (Ain) au 13e et 14e siècle dans les cahier du dreffia (2008) 

l'origine de la principauté de Savoie de Laurent Ripart (thèse)

chronique de Savoie de Cabaret  

  

Partager cet article

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans histoire de Savoie
commenter cet article

commentaires