Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 15:22

eelv-0432_2794.JPGDans le cadre de la nouvelle commission sport qui est entrain de se mettre en place au sein Europe écologie les verts, et sportif

je suis allé à l'exposition "sport et culture" ce samedi 3 septembre à Ambérieu en Bugey.

 

Le sujet d'allier le sport et la culture me semble intéressant d'autant plus qu'il y avait nos amis du château des Allymes. En effet, quoi que de plus approprié pour aller visiter les châteaux qui ont servis pendant la guerre entre la Savoie et la Dauphiné que la marche à pied? Le château de Luisandre se trouve à moins de 30 minutes à pied des Allymes.

 

Rallier la commission sport d'EELV a été pour moi un impératif.En effet,dans nos régions de montagne, le sport occupe une place importante dans l'économie. La mise en place d'infrastructures liées à sa pratique a boulversé une grande partie du paysage montagnard ainsi que de l'activité économique.

 

Malheureusement, à l'heure du réchauffement climatique, on peut s'interroger sur la durabilité d'une telle activité. Je parle évidemment de la mono-activité du ski en hivers.

 

Nous avons vu se développer depuis quelques temps d'autres activités sportives en alternatives au ski apportant un tourisme doux, plus en harmonie et avec la mise en place de moins d'infrastructures que le ski comme la randonnée, le canyoning, etc..

 

Cependant, le ski reste le moteur de l'industrie en montagne dans le fait qu'il "booste" l'immobilier. On ne sait plus où construire tellement la demande dû à la spéculation est importante. Ce qui entraine une dégradation du paysage dû au mitage et un impacte écologique très négatif.

 

eelv-0422_2784.JPG

 

L'apport sur l'emploi et  les bénéfices externes demeure limité sur le local (la main d'oeuvre saisonnière sans qualification est très mal payée et vit dans des conditions déplorables ; et je ne parle pas de la main d'oeuvre extra européenne qui travaille dans le bâtiment qui se trouve à travailler dans des conditions effroyables et sous payées et de ce fait en concurrence directe avec la main d'oeuvre locale qui se voit privée d'emploi mais aussi voit son environnement se détruire).

 

La spéculation a comme effet indirecte, la hausse des prix de l'immobilier. Les locaux de modestes conditions ont de plus en plus de mal à se loger.

 

Tous cela semble loin du sport...mais  est la conséquence directe de certains choix qui ont été fait pour le profit de quelques uns. C'est pourquoi le sport doit avoir sa place dans EELV. J'ai proposé une sous commission Alpes/Jura pour traiter spécifiquement des sujets que j'ai évoqué plus haut qui fait suite à la réflexion menée par les opposants à la candidature d'Annecy 2018 pour les jeux olympiques d'hivers.(voir article du progrès)

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 16:32

no-tav-0198_2560.JPG

Après être allé parler des "no tav" du Val de Suse dans le forum des résistances en Chartreuse (lien), je suis allé dans le val de Suse participer au forum tématique contre les grands projets inutiles.

 

no-tav-0032_2394.JPG

 présentation du mouvement"no tav" en Chartreuse.

 

Plusieurs pays étaient représentés avec différentes luttes. J'ai ainsi pu revoir les opposants à l'aéroport notre dame des landes et découvrir les anti LGV du pays Basque.

 

no-tav-0132_2494.JPG

 avec Paolo Prieri et la délégation Basque anti LGV

 

J'ai  aussi discuté avec Paul Murphy, député européen du parti socialiste irlandais (le parti socialiste irlandais est l'équivalent du parti de gauche et le NPA en irlande).Celui-ci a profité de son séjour dans le val Susa pour visiter le site de la Maddalena (Madeleine) à Chiomonte. On lui a refusé l'entrée sous prétexte de sécurité. Avec 2000 policiers et militaires à l'interieur du fortin comment être en insécurité ! (lien)

 

no-tav-0140_2502.JPG

 photo de groupe au forum

 

Les sujets des conférences débats étaient très enrichissants. de part la qualité des intervenants et du débat.

nous pouvons rappeler quelques sujets qui peuvent se résumer à : quelle démocratie écologique pour un monde durable et équitable ? Les grands projets sont de nos jours des freins à la démocratie et au bien être des peuples. Dans un monde aux ressources limités nous ne pouvons pas esperer une croissance illimitée. Aujourd'hui, ces grands projets sont insérés dans un système néo capitaliste dont la croissance voulue se fait au détriment du bien commun. Un des problème qui en découle est une consommation du territoire incroyable ; gaspillage qui se fait au détriment des zones cultivés et naturels.

 

Ce qu'il faut retenir, c'est qu'outre les dégats occasionnés sur notre écosystème, les grands projets contribuent au creusement de la dette publique de façon spectaculaire. En parallèle, on fait peser le surpoid de cette dette en réduisant le social de manière alarmante.

 

Comment ne pas mettre en parallèle le gaspillage déjà effectué pour le Lyon Turin (environ 1 milliard d'euro), celui de la candidature d'Annecy (30 millions d'euro) et la manque d'argent pour reconstruire les hôpitaux de Belley, St Jean de Maurienne, Avigliana ; le manque d'argent pour les écoles (toit qui s'est effondré sur des élèves en 2008 à Rivoli) .

lien : http://www.11-12-2010.eu/FRA/

         http://notav-savoie.over-blog.com/

 

no-tav-0352_2714.JPG

 la déléguation stuttgart 21 n'a pas pu entrer dans le fortin

 

no-tav-0354_2716.JPG

dispositif militaire impressionnant payé par moitié par la France!

voilà comment ils creusent la dette!

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 23:31

Ma participation au journées d'été EELV m'a permis de faire avancer le dossier sur le Lyon Turin pour en démontrer son inutilité notamment pendant la réunion de la commission des transports où j'ai pu évoquer les arguments du professeur A. Tartaglia de l'université de Turin.

J'ai pu rencontrer dans ce contexte Monica Frassoni co-présidente des verts européens, i verdi, et ancienne député européene à qui j'ai apporté tout mon soutien et qui m'a assuré du sien pour mon combat dans le collectif "stop Bugey" pour arrêter la centrale nucléaire plus que vétuste de St Vulbas.

Monica a été invitée lors de ces journées d'été, à s'exprimer au sujet de sa lutte et de sa victoire contre le nucléaire en Italie dans la plénière contre le nucléaire

 

eelv-0132_2352.JPG monica frassoni dans la plénière contre le nucléaire avec Antonio Rodgers

député suisse au conseil national à Berne.

 

Ces journées m'ont permis d'élaborer la possibilité de créer un atelier sur l'avenir économique de la montagne en collaboration avec Claude Comet (conseillère régionale) et Noel Communod (conseiller régional) ainsi qu'un atelier sur le sport en Savoie et en montagne (dans suite à ma réflexion sur les jeux olympiques de 2018). 

 

Ca a été une occasion de voir Eva Joly et de voir en elle la présidente de notre future 6e république.Dans ce cadre, Jean Vincent Placé a réaffirmé la volonté de créer une république fédérale plus démocratique  

 

 

 

EELV-journAces-d-ActAc-2011.JPG

 eelv de l'ain

 

 

eelv-0134_2354.JPG

 plénière archi pleine malgré la chaleur dans le gymnase!

 

eelv-0143_2363.JPG

pique nique sympa avec eelv Rhône Alpes

 

 

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 22:17

Décidant de fuir la réalité avec cette crise économique à n'en plus finir, je décidais de lire "Tignes en toutes lettre" le dernier de 2011, journal municipal d'information de la ville de Tignes. Je tombe sur un article sur le glacier (le glacier de la grande motte, sommet culminant à plus de 3500 m d'altitude). C'est sur ce glacier que l'on fait du ski d'été. J'apprends sur cet article deux informations fondamentales : la première est que la fonte des glaces a été de 20 mètres d'épaisseur en 10 ans et la deuxième est qu'on a battu le record du plus faible enneigement depuis 30 ans (2, 63 m à Tignes ).

Tignes est l'antarctique de la Savoie, c'est à dire que c'est un des points les plus froid de Savoie. Cet article est d'autant plus pessimiste que c'est un article qui vient d'une station de ski et de marchands de neige. D'habitude, ce sont les derniers à parler de réchauffement climatique et d'avenir incertain d'un point de vue économique! D'autant plus que si Tignes est touché, l'ensemble des Alpes tomberont avant cette station...

 

Déjà, en 2007, on se préoccupait de l'avenir de ce glacier qui avait perdu quelques pistes : http://www.haute-tarentaise.net/t436-tignestignes-en-toutes-lettres-editorial

et à lire absolument ce très bon article sur la fonte du glacier et l'avenir climatique des stations (lire aussi les commentaires)

http://www.haute-tarentaise.net/t51-tignesl-avenir-du-glacier-de-grande-motte

ou (lien)

- Remarque : le petit age glacière se situe entre 1500 et 1850.

 

Si on s'inquiète pour Tignes qui sera je le pense la station la mieux placée face à un réchauffement climatique, cela veut dire que toute l'activité économique de montagne est à revoire non pas sur le long terme, mais aussi à plus court terme.

montagne-0607.JPG le col du mont cenis 2000m d'altitude, une semaine après la fermeture de val cenis en mai 2011

remarquer le niveau d'enneigement

 

un panorama sur la fonte des glaciers : http://www.fedre.org/de/content/la-fonte-des-glaciers

 

Toute l'explication scientifique:http://www.glaciers-climat.fr/News/News.html (lien)

et une interview interessante sur la télévision suisse romande : lien

 

Les glaciers ont aussi une importance sur la flore et les cultures car ils sont des châteaux d'eau (les régions froides permettent de retenir l'eau sous forme de neige ou de glace et de la libérer pendant les périodes de chaleur et de sécheresse.

La fonte des glaciers accélère l'érosion car le permafrost se réchauffe et la terre n'est plus tenue. Et enfin ,elle agit sur la faune et la flore.

 

Ce qui arrive pour les glaciers qui aura des conséquences dramatiques était prévisible. Cela était annoncé depuis 20 ou 30 ans. Au lieu d'agir, les gouvernants ont joué à l'autruche.

 Nous pouvons éviter le pire, le "retour à l'âge des caverne". Pour cela prenons notre destin en main et agissons!

Les chimères d'une croissance illimité nous amènent à une récession!

Ce n'est pas nos enfants ou nos petits enfants ou nos descendants qui en subiront les conséquences, mais nous!

 

 

 

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans environnement
commenter cet article
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 22:02

 

no-tav-0643.JPG

Le clocher de St Juste à gauche et à droite de l'ancienne parroissiale, Ste Marie Majeur

 

Quelles sont les liens entre la Savoie et le val de Suse ?

 

Géographiquement un col, le Mont Cenis et une montagne : le Roche melon (Rocchiamelone). On peut rajouter le col du clapier, le massif d'Ambin, le col de Rho et surtout le mont Thabor.

 

La Maurienne et le val de Suse sont traversés par la via francigena créant une unité de fait.

 

Ce qui a créé des liens historiques très tôt : 

 

Tout d'abord, nous trouvons pour la préhistoire le groupe DCA (Doire, Chisone, Arc) et une serie de gravures rupestres similaires sur les deux versants des Alpes.

La période romaine nous laisse les personnages de Donnus et Cottius rois du Regnum Alpinum dont l'arc de Suse en est le témoignage le plus probant. Le regnum Alpinum s'étendait dans toute les Alpes occidentales.

Après le marriage d'Odon de maurienne avec Adélaide de Suse, l'état de Savoie, naissant, s'aggrandi  jusque dans la plaine piemontaise.

D'un point de vue religieux, Suse ancienne cité romaine et chef lieu de la province des Alpes cottienne aurait dû être un évêché, au lieu de cela, l'évêché s'est créé à St jean de Maurienne et aussi à Embrun. Mais cette dernière à été détachée des Alpes cottienes pour devenir le chef lieu des Alpes maritimes durant le bas empire romain.

 

L'évêché de St jean de Maurienne avait la vallée de Suse jusqu'en 1000 environ mais après il ne cessa jamais de revendiquer ce territoire. Les évêques de Maurienne furent enterrés dans la Novalaise jusqu'en 1200. Le thabor et le rochemelon sont des pellerinages communs au mauriennais et valsusins.

 

no-tav 0265 2627

  sacra di san michele

 

Les abbayes jouèrent un grand rôle. Il y a d'abord la Novalaise que nous venons d'évoquer et qui avait de nombreuses possessions en Savoie. Puis, l'abbaye mythique, la sacra San Michele ou Saint Michel de la Cluse perchée sur son piton rocheux à l'entrée de la Vallée. Celle-ci avait un tas de prieuré sous sa dépendance : nous pouvons citer le prieuré de Chamonix et était propriétaire de la vallée homonyme ; le prieuré de St Martin d'Aime dont l'église est un des témoignages les plus important de l'art roman en Savoie ; Le prieuré de la Chambre dont l'église devenue la paroissiale a un portail magnifique qui semble avoir été sculpté par les mêmes artistes qui ont créé le portail du zodiac à la Sacra san Michele. Nous ne pouvons oublier que cette abbaye a été propriétaire de la trés haute Maurienne (Bessan, Bonneval), ça aurait été Urbain de Miolan, abbé de la Sacra qui aurait commendité les fresques de la chappelle St Antoine de Bessan.

 

Je finirais par Guillaume d'Estouteville, évêque de Maurienne et Prieur de St Juste (dont l'église romane est acuellement la cathédrale), qui a financé la flèche du clocher de St jean (détruite à la révolution) et celle de Suse (toujours en place et qui peut nous donner une idée de l'aspect du clocher de St Jean).

 

Nous pouvons aussi parler de l'atelier de la famille Serra de Pignerol qui a décoré la belle chapelle de Lanslevillard et une bonne partie des chapelles et décors peints de la Val Susa. (Giaglone, Suse,...)

 

La maison de Savoie y joua un rôle centrale. Tout d'abord, les premières pièces savoisiennes ont été frappées à Suse (à part les faux deniers viennois frappés à Aiguebelle) avec le nom du prince et celui de la ville (SECUSIUM)

La ville de Saint Giorio aurait été fondée par Thomas I, qui y mis une de ses familles vassales, les Bertrands, originaires de Montmélian qui deviendront seigneurs de Chianocco, san Giorio. Beaucoup de familles nobles avaient essaimé des deux cotés des Alpes, comme les Aprilii, les Bardonneches, les Chignins de Villarbasse, ...

  

Le mur d'enceinte de la ville de Bussoleno est un témoignage de fortification urbaine du XIVe, il ressemble au mur de Saillon dans le bas Valais (ex baillage du Chablais).

Les comtes de Savoie avaient les chateaux de Suse, mais surtout celui d'Aveillane (Avigliana) et Rivoli.

 

Avigliana était une de leur ville préferée, là où serait né Amédée III. Il ne reste que des ruines du chateau qui était une de leur plus imposante forteresse. Mais le coeur de la vieille ville médiéval est tout à fait remarquable, tout en brique. C'est surement de là et du Pinerolese que serait venu les maçons et la mode de la brique dans l'architecture savoyarde (je ferai ultérieurement un article sur ce sujet). 

 

Puis, Suse a eu une des plus importante forteresse des états de Savoie : le fort de la Brunette (détruit par Napoléon I) dont Exille n'est qu'un modèle en réduction. Dans leurs chanson, les bataillons de soldats de Chambéry évoqaient la Brunette en disant que le pays ne risquait rien avec le fort de la brunette.

 

no-tav-0642.JPG 

  L'arc de Cottius à Suse

 

   montagne-0503.JPG

peinture murale à l'interieur de la chapelle de l'ancienne chartreuse de la loze

 

 

montagne-0510.JPG

Ancien prieuré de St Saturnin (remarquer le clocher roman comme devait l'être ceux de Savoie avant d'être rasé pendant la révolution

 

montagne 0026 750

fresque de Giaglione évoquant les vices et vertues XVe siècle

 

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans histoire de Savoie
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 15:39

Le 6 juillet 2018, résultat de la candidature pour les jeux olympiques de 2018. Sans l'ombre d'un doute, la ville qui a été retenue est la ville dont les critères sont les plus proches de la mentalité du CIO : bétonnage sans limite, silence sur toutes les pollutions et exploitation de la main d'oeuvre.

 

Il ne faut pas croire que la candidature d'Annecy était exempte de tout reproche : c'était à peu près pareil à Pyongchang, la seule chose qui comptait, c'était bétonner la montagne (pour le détail voir le site duCAO, lien). La grande différence et ce qui a value la note très basse du CIO, c'est l'opposition locale à ces jeux, à la mauvaise presse qu'a eu le CIO et qu'ils ne veulent surtout pas ébruiter.

 

En cela, ils ont été reliés éfficacement par la presse, nationale, internationale, et locale. pas un mot sur le CAO, sur l'opposition populaire (plus de 50 % des gens étaient hostiles à ces jeux à Annecy et en haute Savoie, et lamajorité du reste s'en foutait royalement ).annecy-2018-0001_1220.JPG

 

par exemple, prenons le nouvel obs, regardons les articles sur Annecy 2018. Est ce que le nouvel obs a envoyé un journaliste ou un reporter à Annecy? Personnelement, j'en doute. Ils sont bien resté à Paris, recopiant docilement les dépêches AFP. Cela est valable pour tous les journaux, y compris pour le dauphiné libéré!

 

Enfin, ici, le fait de ne pas avoir les jeux est une grande victoire à la fois pour l'environnement, le droit du travail et la maitrise de l'argent publique.

 

Annecy 2018 : une grande victoire.

 

lien vers un article résumant ces jeux absurdes

 

Lien vers le progrès (article sur le comité locale d'EELV du Bugey Sud)

 

   

annecy-2018-0005_1637.JPG

                         sur le paquier, le 6 juillet, jour du résultat final

 

annecy-2018-0001_1633.JPG

                         Ambiance parmis les opposants aux JO qui étaient presque plus nombreux que les pro JO

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans environnement
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 14:54

giù le mani de la val susa (enlève les mains de la val de suse) scandaient   les 70000 manifestants "no tav" qui manifstaient ce dimanche 3 juillet à Chiomonte  pour protester contre la militarisation de la vallée et contre le Lyon Turin.

 

 

Cette manifestation fait suite à la prise par la force et à l'expropriation du site de la madeleine par les forces de l'ordre. Elle fait suite à 20 ans de lutte acharnée avec des manifestations entre 10 000 et 50 000 personnes, à la bataille de Venaus (près de suse) en 2005.

 

Le site de Chiomonte (beaucoup de dénivelé dans la montagne) et la longueur de la manifestation (15 ou 20 km), le danger (les forces de l'ordre ont tiré sur les manifestants)  aurait pu rebuter n'importe qui. Pourtant, toute la vallée de suse était présentes, hommes, femmes de tout âge, famille...

 

DSC_0359_1575.JPG

 

Des personnes de plus de 70 ans ont non seulement fait la marche mais ils ont été les guides de la résistance, les piliers du mouvement, des conseillers et des leaders. Ce sont aussi des anciens résistants qui ont été des partisans contre le nazisme.(le souvenir de la bataille de Balmafol à Bussoleno dans les montagnes est encore vif).

 

Nous regrettons la première victime de ce chantier inutile : un retraité venu manifester pacifiquement.

 

Dans cette vallée, la résistance est aussi forte que la solidarité, et cela depuis la nuit des temps. Déjà aux temps des romains, César avait renoncé à annexer le royaume de Cottius, négociant son passage au travers des Alpes. Suse la capitale ne deviendra romaine qu'en 13 après JC alors que la Gaule cisalpine était romaine en 200 avant et le reste de la gaule en 52 avant JC.

 

Et encore, Cottius négocia son entrée dans le monde romain en devenant préfet de sa province des Alpes cottiennes. L'empereur Claude redonna même le titre de roi au descendant de Cottius et Suse su rester très autonome.

 

Suse fut le coeur et la dynamo des états de Savoie. Sans Adélaide de Suse les Savoie ne seraient jamais devenus roi d'Italie. Cette résistance s'est vue aussi lors de la bataille de l'assiette en 1747 à 2500 m d'altitudes où 8000 soldats résistèrent contre 40 000 français venus les envahir.

 

Ce fut aussi Bussoleno, ville mythique de la résistance d'hier et d'aujourd'hui, pépinière de résistants, d'ouvriers et de cheminots, solidaires dans le travail comme dans l'action.  Une chose qu'ils ne connaissent pas : la peur.

 

Pourtant la vallée de susa n'est pas une vallée repliée sur elle même, carrefour des civilisations, elle s'est enrichie et s'enrichie de tous les peuples et cultures. C'est pourquoi des milliers de manifestants sont venus de toute l'europe et d'ailleurs pour soutenir le combat de cette petite vallée.

 

Stéphane Hessel a dit "indignons nous" et la vallée a l'image de ce résistant s'est indignée.

 

source :no tav Savoie

 

 

no-tav-0348_1564.JPG

 

link : la voix des allobroges (vidéo) cortège de giaglione.

 

quelques vidéos sur la manif (cortège de chiomonte)

début 9 h30 jusqu'a 15 h

 

après 15 h attaque de la police sur les manifestants

 

 

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 13:51

Après l'Allemagne  (lien), c'est l'Italie qui dit non au nucléaire après un référendum qui concernait quatre points dont la reprise du nucléaire et la privatisation de l'eau.(lien)

 

Ce référendum avait pourtant mal commencé. Suite à Fukushima, Il a été réclamé par les associations contre le nucléaire à Berlusconi qui voulait une reprise du nucléaire sans consulter la population. Rappelons que les Italiens ont dit non au nucléaire une première fois en 1986 suite à la catastrophe de tchernobyl.

 

                                              DSC 0320

 

L'option de l'Italie de se rééquiper en centrales nucléaires est venu de la France (qui a fortement  en échange de rachat de sa dette publique.

 

Pour être valide, ce référendum avait besoin d'au moins 50 % de votants, ils y en a eu 56 %. La presse détenue par berlusconi s'était montrée très silencieuse sur ce référendum, en esperant que les italiens suivent les injonctions de leur chef (berlusconi) d'aller à la plage plutôt que de voter. 

 

Non seulement les Italiens ont voté mais ils ont rejeté en force le capitalisme en affirmant que l'eau est un bien commun et le nucléaire qui on le sait est une absurdité. (lien)

 

Cette nouvelle ne réjouit pas beaucoup le lobbi nucléaire très puissant en France.

IMG 0641

 

Plusieurs mauvaises nouvelles entachent la réputation du nucléaire : tout d'abord Fukushima qui a dépassé le niveau de classement actuelle. puis, les différents trains chargés de déchet nucléaire émetteurs en rayons gamma.(la population des gares et les cheminots étaient exposés). Puis en égypte, où il y a eu une explosion ( accident de classe 3 ). et enfin, l'anniversaire de tchernobyl qui continue encore actuellement à nous donner des cancers (le césium est actif pendant 30 ans).

 

La ville de Bale en Suisse veut contraindre la France a fermer la centrale de Fesseinhem, la plus vieille de France. Genève veut faire de même avec la centrale du Bugey, très vétuste avec la menace d'une rupture de barrage en amont sur l'Ain (barrage de Vouglans).

 

La suisse veut elle aussi arrêter le nucléaire et suivre l'exemple italien et Allemand. Et nous ?

 

lien : comment l'Allemagne va sortir du nucléaire

 

lien : article du monde sur le réferendum en italie.

 

lien sur les manifestations contre la centrale de Bugey

 

lien sur le blocage du train nucléaire

 

 

Le 16 Juin à 20h30 projectiondébat

 

« Sortir du nucléaire,

 

c’est possible ! ».

 

 

Cinéma le Savoie

à Saint-Michel-de-Maurienne

 

 

 

 

Europe Ecologie les Verts de l'Ain s'associe au NPA, Parti de Gauche, association Un pas de côté, Attac, Les Alternatifs et le réseau Sortir du nucléaire et vous invite à participer à notre FORUM SUR LE NUCLEAIRE.

 

 

FORUM SUR LE NUCLEAIRE

 

Abandonner le nucléaire

 

Pourquoi ? Est-ce possible ?

 

Samedi 18 juin à 17 heures

 

à BOURG-EN-BRESSE

 

(Ancienne Maison des syndicats)

 


 

Exposition, film, table ronde et concert

 

Garderie sur place avec salle aménagée

 

 

Plus d'infos sur le tract en pièces jointes et sur notre blog : http://ainecologie.europe-ecologie.net/2011/06/05/forum-sur-le-nucleaire-a-bourg-le-18-juin/

 

 

Venez nombreux et n'hésitez pas à diffuser l'information autour de vous !

 

 

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans nucléaire
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 22:51
Plus de 10 000 personnes (15 000  selon les organisateurs) ont défilé de Rivalta à Rivoli pour dire NON au Lyon Turin le 21 mai 2011.
 
IMG_0725.JPG
 
Le mouvement des NO TAV littéralement non au tgv, a commencé dans le Val de Suse (entre Turin et le tunnel du Fréjus) il y a 20 ans suite à un rapport fait par des médecins et des chercheurs sur la nocivité des poussières que le chantier engendrerait.
 
En effet, la montagne sous laquelle passe le tunnel du Lyon Turin (le massif d'Ambin) contient de l'amiante et de l'uranium en grande quantité. la dispersion de ces éléments dans l'air et dans l'eau provoquera des cancers (poussières d'amiante et radioactivité de l'eau). Ce qui accentue le problème, c'est le conditionnement des roches amiantifères et contenant de l'uranium à l'air libre. Plus précisément sur le site de l'ancienne carrière du Paradis qui à servis pour la construction du barrage du mont cenis et qui se trouve sur ce site. lien
 
La majeur parti des déblais sera entreposé entre St Michel de Maurienne et St Jean de Maurienne.    
 
Ce que reprochent aussi les " NO TAV" au lyon-turin, c'est qu'ils ne veulent pas que leur vallée soit transformée en chantier pour 15-20 ans voir 30 ans.
 
De plus, ce qu'ils dénoncent, c'est le gaspillage d'argent publique. Ce TGV leur coûtera plus de 20 milliards d'euro. C'est une dépense difficile à admettre dans un contexte de crise et de surendettement de l'état. D'autant plus, comme en France, il ferment des hôpitaux (lien) et des écoles par manque de moyen :
 
à signaler : le toit de l'école de Rivoli s'est éffondré à cause du manque d'argent publique!!! (lien)
 
Le mouvement no tav a depuis grandi pour fédérer toute la vallée. Le moment cruciale fut la bataille de Venaus en 2005, un petit village de la vallée. Ce fut un moment tragique pour la vallée occupée par 15 000 policiers venus pour faire de la répression contre les habitants. Les droits de l'homme ont été bafoués plusieurs fois.
Les manifestants auront gagné et le chantier sera bloqué. Toute la vallée  sera depuis derrière les "no tav".
 
En France, le mouvement sera tué dans l'oeuf. Le lyon turin servira de prétexte pour ne rien faire contre la pollution des camions. Un projet de ferroutage sera suffisant pour le repeindre en vert (greenwashing) (lien)
 
10 ans après, nous avons du recule, et nous pouvons affirmer que le Lyon Turin est une oeuvre inutile. (lien)
 
Annoncée de partout (lien), la manifestation de Rivoli était une marche de Rivalta à Rivoli. Il y avait d'abord une des personne charismatique de la lutte no tav, Alberto Perino qui devançait le cortège, précédé des tracteurs des agriculteurs qui protestaient contre le manque de terres agricoles.
 
IMG_0712.JPG
 
parmis le flot de drapeaux "no tav", nous pouvions voir certains drapeaux contre la privatisation de l'eau et contre le nucléaire. Je rappelle qu'il y a un référendum en Italie pour ou contre la reprise du nucléaire le 12 juin. le souvenir de Fukushima est encore dans nos têtes et un train de déchet nucléaire venant d'italie est passé par le val de suse, la savoie et l'ain. (lien)
 
Nous avions ensuite toutes les banderoles des différents comités no tav de la vallée et des élus. la manifestation s'est déroulée dans la bonne humeur générale. Il y avait même un DJ avec une sono.
 
Arrivé à Rivoli, plusieurs personnalités ont pu faire un discours, notamment Alberto Perino, un leader du parti de Bepe Grillo cinque stelle (5 étoiles) (lien),   et moi même ...
 
IMG_0745.JPG
 
J'ai parlé du Lyon Turin comme une oeuvre inutile (lien), et mis en évidence le gaspillage d'argent publique en relation avec les jeux olympiques d'annecy 2018 et en les dénonçant (lien)
 
DSC_0328.JPG
 
 
 
Quelques articles intéressants sur le Lyon-Turin :
 
 
 
sur la baisse de trafic dans les tunnels du mont blanc et du fréjus
 
 
sur ce blog :
le lyon-turin, une infrastructure inutile.
 
plus d'info sur le blog No TAV Savoie
 
DSC_0254.JPG
 
 
 
DSC_0320.JPG
 
Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans politique
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 00:52

 

Un train plein de déchets radioactifs traversera la France. Les déchets viennent de l'ancienne centrale nucléaire près de Trino (à coté de verceil dans le piemont) qui est actuellement arrêtée puisque l'italie ne produit plus d'électricité nucléaire.

 

Ce train transporte des déchets nucléaires qui seront retraités à la Hague dans une perspective que l'Italie reprenne une politique d'énergie nucléaire. Il faut rappeler que l'Italie a abandonné le nucléaire suite à l'accident de tchernobyl et que Berlusconi veut la reprise du nucléaire. Un référendum se tiendra le 11 et 12 juin en Italie pour ou contre la reprise du nucléaire. 

IMG_0641.JPG

 

Donc, ce convois passera par le val de suse pour entrer en maurienne ou il stationnera quelques heures à Modane. Puis, il traversera Chambéry, Aix les bains, longera le lac du bourget et entrera dans l'Ain à Culoz.

Il suivra la voie par la cluse de l’hôpital, (Tenay, St Rambert), s'arrêtera à Ambérieux puis Bourg en Bresse.

Attention, le trajet peut être modifié. voir le site de sortir du nucléaire

J'en appelle , pour des raisons de santé publique à s'éloigner le plus possible des wagons . Une distance de 100 mètre me semble être un minimum pour un adulte et  d'au moins 500 m à 1 km pour les enfants à cause de la radioactivité.

Je rappelle que les cheminots sont des hommes. sud rail à donné des consignes (voir sud rail et réseau sortir du nucléaire) lien criirad

un article interessant sur la voix des allobroges :

et sur le progrès

les no tav de la vallée de suse qui bloquent le train (article +vidéo)

lien no tav savoie

le train sera en gare de culoz à 9 h 50 ou 13 h 50 puis il passera par virieu, tenay, st rambert et ambérieux ou il fera une halte de plusieurs heures.

il sera donc déconseillé de rester près de la gare d'ambérieux jusqu'à 20 h.

 

pour en savoir plus sur le nucléaire :

 

sortir du nucléaire, il le faut!

 

link

 

il faut rappeler le danger permanent de la centrale du Bugey, une des plus vieille centrale de france. manifestations suite aux évenement de fukushima et pour le tchernobyl day organisée par réseau sortir du nucléaire et EELV. article

 

 

logo-sdn

 

 

Repost 0
Published by emmanuelcoux.over-blog.com - dans nucléaire
commenter cet article